Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Loup
  • Le blog de Jean-Loup
  • : Engagé, depuis plusieurs décennies dans une démarche visant à lutter contre tous les processus d'exclusion, de discrimination et de ségrégation socio-urbaine, je suis persuadé que si nous voulons « construire » une société reposant sur un véritable Vivre Ensemble. Il nous faut savoir, donner du sens au sens, prendre le temps de la concertation et faire des propositions en adéquation avec les besoins de nos concitoyens.
  • Contact

Recherche

4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 08:33

Stéphane Gatignon, maire EELV de Sevran (Seine-Saint-Denis), a donc obtenu ce qu'il cherchait en faisant une grève de la faim : obtenir 5 millions d'euros pour boucler son budget municipal et éviter ainsi à la commune d'être en état de faillite.

 

François Lamy, ministre de la Ville, a peu goûté la forme prise par la démarche. Il aurait aimé que l'édile prenne l'initiative de venir le voir dans son bureau pour trouver une solution adaptée à cette situation critique.

 

On peut aisément prolonger le malaise en affirmant que nombre de maires logés à la même enseigne ont été tentés ou seront tentés d'agir de la même manière si, chaque fois, le buzz médiatique déclenché règle en quelques heures des dossiers lourds qu'il faudrait des mois pour désenchevêtrer.

 

Cette colère de Gatignon, familier des actions « coups de poing » puisqu'il avait déjà assuré que l'armée serait la bienvenu dans les quartiers difficiles pour réguler les trafics de stupéfiants, éclaire crûment le décalage entre la prise en compte administrative des problèmes dans les cités et la réalité vécue par les maires.

 

L'état de dépérissement de certaines communes est tel qu'il rend plus urgent que jamais la refonte de la fiscalité locale et la mise en œuvre de mécanismes de péréquation sans lesquels la France des communes riches toisera toujours avec le même dédain involontaire celle qui rame en ressentant sans espoir.

 

Le gouvernement (qui nous fait moultes déclarations) doit s'atteler rapidement à ce dossier pour faire en sorte que la solidarité entre les communes soit mieux affirmée.

 

L'exercice est délicat : les maires agissent sur leur territoire comme des aménageurs éclairés et ne comprendraient pas que les efforts entrepris, au prix d'un certain volontarisme politique, soient sanctionnés fiscalement par une redistribution des deniers publics qui encalminerait les désirs d'audace.

 

Le défi se situe peut-être ailleurs, dans la mobilisation des collectivités locales, à l'échelle d'une agglomération dont les acteurs prendraient conscience de la nécessité de gommer les aspérités des inégalités pour tirer collectivement le territoire vers le haut.

 

La colère de Gatignon est juste, sa forme est peut-être contestable mais elle pointe la dérive d'un système qui encourage, au cœur de la crise, un désajustement de plus en plus prononcé de certains morceaux de la République.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Loup Dujardin
commenter cet article

commentaires